default-logo

 Votre praticien

 

Arnaud LE DUR 38 ans votre praticien en hypnose éricksonienne qualifié et certifié :

Formé en hypnose éricksonienne à l’IFTA (Institut de Formation des Thérapies Alternatives)

« Séance personnalisée pour retrouver confiance en soi, gérer les troubles du sommeil, perdre du poids, arrêter de fumer, faire le deuil du passé, apprendre à gérer la douleur et le stress »

praticien

 

Qu’est ce que l’hypnose ?

Vous avez sûrement l’habitude de voir ou d’entendre parler de l’hypnose de spectacle dite « hypnose classique », celle-ci diffère beaucoup de l’hypnose éricksonienne qui elle est dans la douceur et le respect du patient. Nos prédécesseurs en hypnose utilisaient déjà les suggestions directives et impliquaient une relation « dominant / dominé », dont seul un petit quart de la population est naturellement sensible, l’hypnose éricksonienne est beaucoup plus douce et bienveillante de la personnalité du patient, et s’adapte à chacun.
Vous êtes en SECURITE, l’hypnose est un état naturel que chacun peut expérimenter plusieurs fois par jour, comme lorsqu’on est « dans la lune », ou bien encore lorsqu’on est plongé dans un programme télévisuel, ou encore en lisant un bon livre, en écoutant de la musique, en conduisant, etc…, c’est un état modifié de conscience entre veille et sommeil. En hypnose éricksonienne, le thérapeute ne fait pas de suggestions directes : il utilise des métaphores ou des récits pour que l’inconscient s’oriente de lui-même vers la bonne solution. Il demande également au patient de participer à sa mise en condition hypnotique.
 

VOUS ETES CONSCIENT DE TOUT, vous gardez le contrôle, vous entendez, vous sentez et vous ressentez pendant toute la séance.

Qu’est ce que l’hypnose éricksonienne ?

Du nom de son fondateur Milton ERICKSON, l’hypnose éricksonienne est une pratique avant tout INTUITIVE.

Profitant des ressources importantes (certains diront illimitées) de l’INCONSCIENT, il en fait son ALLIE dans l’évolution de la thérapie ; ainsi, le symptôme est souvent utilisé dans le processus thérapeutique… Le praticien en hypnose éricksonnienne sait observer la communication inconsciente du sujet et se servir de tout ce qui est à sa disposition pour provoquer le changement souhaité par son patient.

Cet état de conscience induit une hyper réceptivité de l’information. Les suggestions peuvent atteindre des couches profondes de l’inconscient. Ainsi, le but des suggestions peut être une modification d’un comportement « réflexe « gênant, comme les addictions : cigarette, alcool, nourriture …

On pourrait penser, que le «sujet » hypnotisé est de personnalité influençable, et qu’il obtempère simplement aux injonctions du praticien. Il n’en est rien !

Les effets de l’hypnose se situent bien au-delà ! Cet état de modification de conscience a une action sur des parties du cerveau dont nous ne détenons pas le contrôle consciemment.

 

 L’Hypnose Ericksonienne pour changer ou s’améliorer…

De manière générale, l’Hypnose Ericksonienne permet de régler tout ce qui est d’ordre psychologique, permet aussi de mieux se connaître, de s’estimer et de gérer ses émotions pour trouver la confiance en soi et en ses potentiels. Il s’agit d’une thérapie brève qui permet de résoudre un problème ou une souffrance personnelle. En fonction du patient et du trouble, la durée de la thérapie variera de quelques séances à plusieurs mois. De cette façon, un objectif peut être atteint TRES RAPIDEMENT. L’hypnose éricksonienne est une THERAPIE BREVE qui respecte le fonctionnement NATUREL de l’inconscient et du cerveau : à la fois SIMPLE et EFFICACE.

« La tâche du thérapeute est d’aider, d’accompagner, elle n’est ni de blâmer, ni de juger mais simplement de rendre des services qui peuvent permettre aux patients de mieux vivre leur vie, avec plus de satisfactions. La forme de thérapie qui se justifie doit être celle que l’on considère cliniquement comme à même de satisfaire les besoins du patient et offrir les meilleurs résultats possibles, sans tenir compte des artifices sociaux ni des questions de convenances. On ne doit s’appuyer que sur un seul principe : le bien-être du patient »

Milton H. Erickson.